L a

l o c a t i o n

d e p u i s

1 9 5 4

Menu Fermer
Une question ? 02 46 65 54 52
Espace pro

Zoom sur le poids total autorisé en charge sur la carte grise

Publié le 27/09/2022

Acronyme de Poids Total Autorisé en Charge, le PTAC est un indicateur automobile avec lequel il n’est pas prudent de badiner. En effet, c’est ce dernier qui assure le maintien du véhicule dans les virages et le respect des distances de freinage. Inscrit sur la carte grise, le PTAC se doit d’être régulièrement vérifié.

Où trouver le PTAC sur les cartes grises ?

Depuis l’entrée en vigueur du Code National d’Identification du Type (CNIT), plus d’une personne s’interroge sur la localisation du PTAC. Alors concrètement, où est indiquée cette information sur la carte grise ?

Sur les nouvelles immatriculations, le PTAC est inscrit au repère F2. Juste en dessous, en G1, se trouve la masse à vide du véhicule.

Et sur la droite, en F3, les législateurs ont mentionné la charge maximale admissible ou PTRA.

Quel est le PTAC maximal de chaque permis de conduire ?

Pour les titulaires du permis B, il est illégal de conduire un véhicule dont le PTAC excède 3 500 kg (dont 750 kg alloués à l’attelage). Au-delà, il faut un permis E/B.

Qu’est-ce que le Poids Total Autorisé en Charge ou PTAC ?

Derrière ces quatre lettres se trouve la masse maximale que peut contenir un véhicule en circulation. Tenant compte aussi bien du poids de l’automobile ou du camion que des passagers, le PTAC est toujours exprimé en kilogrammes (kg).

Petite précision : le PTAC optimal est déterminé par le constructeur lors de l’assemblage automobile. Par la suite, il est régulièrement contrôlé par les autorités sur les véhicules pesant plus de 3,5 tonnes (camions, remorques, caravanes, etc.).

Est-ce que le PTAC est égal au PTRA ?

Oh que non !
PTRA est la version abrégée de Poids Total Roulant Autorisé. Même si les deux expressions semblent similaires, il n’en est rien. De fait, le PTAC fait référence à l’ensemble véhicule + passagers. Alors que le PTRA désigne la masse maximale pour une combinaison de véhicules (voiture + remorque/caravane/etc.).

Pourquoi est-il important de connaître le PTAC ?

Très peu de conducteurs ont le réflexe de chercher le PTAC sur leur certificat d’immatriculation. Et pourtant…

Conçu à des fins sécuritaires, le PTAC permet d’estimer la maniabilité d’un véhicule. Ce n’est pas surprenant : plus un véhicule est lourd, plus il sera lent à réagir aux instructions du pilote.

C’est la raison pour laquelle à 130 km/h, une Opel Adams aura besoin de 63 mètres pour s’arrêter complètement contre 71 mètres pour une Range Rover Sport.

Plus le PTAC d’un véhicule est conséquent, plus sa conduite devra être précautionneuse.

Toujours à cause de sa masse, une grosse voiture sera plus encline au dérapage dans les virages et les sorties de route. Eh oui… Sur les gros véhicules, la gravité et l’inertie ne sont pas toujours des avantages.

En résumé, le PTAC intervient à trois niveaux : la maniabilité du véhicule, la diminution des risques d’accident et lors des freinages. Autant dire que son rôle est d’une importance cruciale.