L a

l o c a t i o n

d e p u i s

1 9 5 4

Menu Fermer
Une question ? 02 46 65 54 52

Le véhicule autonome au cœur d’une révolution de mobilité

Publié le 22/03/2019

Le véhicule autonome au cœur d’une révolution de mobilité

La voiture autonome est au cœur des préoccupations depuis ces dernières années. Encore aujourd’hui comme on a pu le constater avec le salon de Genève en mars 2018 la voiture intelligente se met au service de notre mobilité.

Tous les constructeurs automobiles allouent une partie de leur budget en recherche et développement à la voiture sans chauffeur. De nombreux véhicules sont actuellement en test dans différents pays.

Le développement de la voiture autonome bouleverse les modes de vie. Une révolution de mobilité est en cours.

La révolution des assistants vocaux

La voiture autonome change la manière d’utiliser son véhicule. De nombreux services connectés ont trouvé leur place au sein de l’habitacle : navigation guidée, musique, communication etc.
Les leaders de ces technologies l’ont bien compris grâce à la connectivité qu’offre de plus en plus les véhicules, les assistants vocaux trouvent parfaitement leur place. Quelle est la meilleure manière d’accéder et de contrôler ces services lorsque l’on est installé derrière son volant que la voix ?
Apple, Google et Amazon cherchent à imposer leurs services et leur écosystème face aux constructeurs qui veulent garder la main sur leur véhicule. Même si Androïd Auto et Apple CarPlay ne sont pas encore des must-have dans les véhicules, ces écosystèmes sont de plus en plus présents au sein des véhicules neufs.

Le développement de ces technologies embarqués sont le reflet de la révolution qui est en cours. La voiture d’aujourd’hui offre déjà de nombreux contenus et services qui seront développé et optimisé pour la voiture du future. Le regards des constructeurs et des différents acteurs sont d’ors et déjà tournés vers l’avenir.

La voiture autonome une opportunité pour certains professionnels

Les GAFA ne sont pas les seuls à avoir identifié les bénéfices de cette révolution de mobilité. Les alcooliers aussi misent beaucoup sur la voiture autonome.
Les professionnels américains du secteur estiment que le développement des véhicules sans chauffeurs pourrait sensiblement augmenter la consommation d’alcool chez les gens. Le Washington Post révèle que ces nouvelles voitures vont révolutionner « la manière dont les américains boivent ».
C’est pourquoi les industriels du secteur tel que Diageo, Pernod Ricard et Bacardi s’investissent auprès d’associations et de fondation qui lutte contre l’alcool au volant et la consommation d’alcool chez les jeunes, en soutenant un projet de loi visant à accélérer la commercialisation des véhicules autonomes.

Selon une étude publiée en septembre 2017 par Morgan Stanley le développement des voitures autonomes pourrait augmenter la consommation totale d’alcool de 250 milliards de dollars et augmenterait la consommation d’alcool à 2 verres de plus par semaine, « Si on n’est pas obligé de prendre le volant pour rentrer à la maison après avoir passé la soirée au bar, on peut boire beaucoup plus d’alcool. ».
Outre l’explosion que pourrait avoir la voiture autonome sur la consommation d’alcool, il est probable que les camions seront eux aussi autonomes. C’est également à ce niveau que les professionnels du secteur misent. Le développement de camions autonomes « pourraient réduire significativement et coût de la main d’œuvre pour les distributeurs » indique le Washington Post.

Les perdants de cette révolution

Le progrès en matière de voiture autonome va de pair avec un changement qui n’est pas toujours positif. Outre les effets visibles sur la pollution, le développement de la mobilité pour tous, la baisse des coûts, la baisse de l’accidentologie, les perdants de cette révolution seront sans doute les conducteurs professionnels tels que les chauffeurs de taxi, les chauffeurs poids lourds (actuellement 500 000 postes).

Parmi les perdants de cette révolution ont peut également citer les villes qui ne pourront plus compter sur les revenus générés par les parkings puisque votre voiture autonome pourra tourner dans le quartier en vous attendant ou pourra aller plus loin chercher un parking gratuit et attendre que vous ayez besoin d’elle.

La fin de la voiture personnelle est donc annoncée par l’arrivé de la voiture sans chauffeur.
On est donc proche de la fin de le l’ère automobile et au début de l’air de la mobilité (Bob Lutz).

La voiture autonome est au cœur des échanges dans le monde automobile. Une nouvelle ère est en train de voir le jour. Les véhicules sont de plus en plus équipés et connecté.
De nombreux acteurs économiques investissent en masse dans ces voitures sans chauffeurs pour changer la façon que nous avons de nous déplacer. Fini l’ère de l’automobile bonjour à la mobilité, lié au partage et à l’échange.

amet, id, elit. consequat. ut ipsum ultricies accumsan massa in