L a

l o c a t i o n

d e p u i s

1 9 5 4

Menu Fermer
Une question ? 02 31 75 22 15

Entreprises et particuliers, comment financer votre véhicule ?

Publié le 21/11/2019

Comment financer votre véhicule ?

 

A l’approche de l’été, les Français en profitent pour changer de véhicule. En choisir un plus adapté, profiter des offres ou s’assurer un bon trajet avec un véhicule qui tienne la route pour les vacances.

Entreprise ou particulier, tout le monde est confronté au choix du financement de son nouveau véhicule.

Dans cet article, nous ferons un état des lieux des modes de financement proposés sur le marché automobile Français mais nous verrons également quels sont leurs avantages et inconvénients en fonction de votre statut : entreprise ou particulier, les besoins ne sont pas les mêmes.

Tout d’abord revenons sur les différents modes de financement. Parmi les offres, on retrouve l’achat à crédit, la location avec option d’achat ou encore la location longue durée.

L’achat d’un véhicule par crédit auto est le mode de financement le plus simple et souvent le moins cher. Les banques et établissements de crédit présentent des formules modulables où vous pouvez choisir le montant des mensualités ou la durée du prêt. Cependant ces deux critères restent liés.

La location avec option d’achat est souvent proposée pour des véhicules neufs. Ce mode de financement est attractif pour les personnes souhaitant utiliser en permanence un véhicule récent sans avoir à se soucier de la revente du véhicule. Le montant du loyer est donné en fonction de plusieurs éléments comme le prix du véhicule, la durée du contrat, le kilométrage annuel ou le montant du dépôt de garantie qui correspond souvent au montant de l’apport initial. En fin de contrat le locataire peut soit acheter le véhicule au prix de sa valeur résiduelle soit le restituer.

La location longue durée fait partie des modes de financement de véhicules. Cette solution donne l’avantage à chacun de voyager dans un véhicule neuf contre le paiement d’un loyer. Le loyer se compose généralement des éléments suivants : la location du véhicule, l’entretien et les réparations éventuelles, l’assurance et l’assistance. Comme pour une location avec option d’achat, le montant du loyer est calculé en fonction du type de véhicule, de la durée de location et des services annexes inclus ou non.

Attention, si vous décidez de financer votre véhicule par une location longue durée ou une location avec option d’achat, vous ne serez pas propriétaire du véhicule mais bien le locataire.

Passons maintenant aux éléments clés pour votre prise de décision.
Si vous êtes une entreprise lisez la partie ci-dessous, si vous êtes un particulier, allez directement à la zone concernée en cliquant ici.

 

Comment financer ma flotte de véhicules

 

En tant qu’entreprise, le choix est souvent complexe pour choisir le mode de financement le plus adapté à votre flotte de véhicules. Il faut choisir entre l’achat d’un véhicule, les indemnités kilométriques, la location avec option d’achat (LOA) et la location longue durée (LLD).

La LLD est en progression dans le financement de flotte. Selon le syndicat des loueurs de longues durée (SNLVD), en 2016, il y a eu 11% d’augmentation par rapport à 2015 pour les mises en circulation. La LLD pèse aujourd’hui 62,5% des immatriculations des VP et des VU des entreprises.

Les indemnités kilométriques ne représentent pas réellement un mode de financement, cette solution est vue par de nombreuses entreprises comme transitoire, pour faire face à des besoins ponctuels de déplacements des salariés.
Lorsque le parc de véhicules de l’entreprise s’agrandit, cette solution n’est pas la plus rentable. Dans ces cas-là, la LLD l’emporte souvent.
Ce n’est pas la seule raison pour laquelle les entreprises se détournent des indemnités kilométriques.
L’image est souvent mise en cause. Avec une LLD, les contrats permettent une unité de modèle et un renouvellement régulier des véhicules. En fonctionnant avec les indemnités kilométriques, c’est laisser libre cours aux goûts du salarié et à leur appréciation personnelle du bon état de la voiture. A l’inverse donner aux salariés le choix du véhicule permet de composer un argument en faveur des indemnités kilométriques car le conducteur peut choisir le véhicule qu’il souhaite tout en libérant des ressources internes de l’entreprise.

Les modes de financement les plus choisis par les entreprises restent l’achat, la LOA ou la LLD. Le choix final se fait en fonction de la taille du parc et de l’usage des véhicules.

L’achat et la LOA sont des solutions avantageuses pour des véhicules qui nécessitent des équipements spécifiques ou des véhicules qui sont amenés à ne faire que très peu de kilomètres. La location sur une période longue serait trop coûteuse.

Mais toutes les entreprises ne justifient pas un mode de financement par LOA ou un achat pour ces raisons. Pour certaines se détourner de la LLD est la meilleure option. Ces entreprises ont principalement une flotte de petite taille et ont multiplié les
désagréments avec ce mode de financement.

 

Les limites d’une LLD pour une PME
Le montant des frais de restitution facturés est souvent élevé pour des dépassements de lois de roulage. Pour certaines entreprises, il est difficile de respecter la relation durée kilométrage, surtout quand le véhicule est susceptible de changer d’affectation durant la période de location. Pour des petits parcs de véhicules l’accès aux grilles de fluidité n’est pas toujours automatique. Cependant les contrats restent souples : certaines offres permettent un recalcule des loyers lorsque le kilométrage est excédentaire mais non minoritaire.
l’incompétence du loueur ou malchance. Certaines entreprises ont compris à leurs dépends que le choix du prestataire est très important. Dans certains cas, l’entreprise a reçu les contraventions du nouvel utilisateur de la voiture qui avait été vendu. Le loueur n’avait pas vérifié le changement de carte grise.

 

La LLD permet d’alléger la gestion en entreprise.
Pour beaucoup d’entreprises, ce mode de financement est attrayant de par son avantage comptable. Pour des entreprises qui fonctionnent avec un investissement lourd en R&D par exemple, la LLD permet de passer les frais liés à la flotte en dehors du bilan et de se situer sur des dépenses et non de l’investissement en capital.

Les autres avantages de la location longue durée sont bien connus : bénéficier d’un parc de véhicules neufs ou récents constamment renouvelé, se libérer des charges de la revente en fin de contrat, etc.

Mais ce financement s’il décharge de bon nombre de tâches administratives et organisationnelles, n’empêche pas un bon suivi. Une relation de proximité avec votre prestataire sera gage de bonne gestion.

Bien que la location longue durée semble un des meilleurs modes de financements, des bouleversements pourraient cependant survenir notamment à cause des modifications à venir de la comptabilité de l’IFRS16, des fiscalités avec l’alignement des taxes du diesel et de l’essence ou encore de l’obligation de construire des plans de déplacements de l’entreprise.

Chez Lerat Location nous construisons une relation de confiance avec nos clients depuis de nombreuses années. Cela est au cœur de nos préoccupations. Nos conseillers clients ainsi que nos commerciaux sont à votre disposition pour vous renseigner sur tout questionnement que vous pourriez avoir. En louant un véhicule en longue durée avec nous, vous faites le choix de l’expertise et de la qualité de service. Nous vous accompagnons dans la définition de vos besoins et nous vous proposons des services personnalisés, sur mesure et évolutifs pendant toute la période de location.

Pour en savoir plus sur la location de longue durée chez Lerat location, je vous invite à suivre ce lien.

 

Quel financement choisir pour ma voiture ?

En tant que particulier, le choix du financement de votre véhicule est une étape importante.

Le plus souvent l’achat d’un véhicule se fait par crédit auto qui reste le mode de financement le plus simple et le moins cher.
Sur le long terme, l’acquisition d’un véhicule est toujours plus rentable que de le louer. En effet, il faut débourser beaucoup d’argent au départ mais vous serez propriétaire de votre bien. Le jour où vous souhaiterez le revendre vous pourrez déterminer le prix qui vous convient (en fonction du prix moyen du marché évidemment). Alors qu’avec un véhicule en location, les loyers sont à jamais perdus et vous n’êtes pas considéré comme le propriétaire du véhicule.
Les particuliers qui souhaite acquérir un véhicule disposent de plusieurs options : l’achat à crédit ou la location avec option d’achat.

La location avec option d’achat, plus souvent désignée sous l’acronyme « LOA » comporte des avantages mais aussi des inconvénients.
Tout d’abord les mensualités sont inférieures à celles d’un crédit auto : vous payez ce que vous consommez, c’est-à-dire à l’usage. C’est un atout pour les particuliers qui ont une faible capacité de remboursement, cela leur permet de pouvoir acquérir facilement un véhicule.
La LOA permet de changer de véhicule régulièrement, vous pourrez donc rouler avec des véhicules récents.
La durée du contrat et le kilométrage sont fixés selon le besoin du locataire, attention toutefois aux dépassements du kilométrage initialement prévu qui peut s’avérer coûteux.
Même si vous n’êtes pas propriétaire en tant que tel, vous restez le responsable du véhicule.
A la fin du contrat pour acquérir votre voiture vous aurez à débourser plus d’argent que si vous l’aviez acheté depuis le début à crédit. Vous l’achèterez à la valeur résiduelle qui aura été calculée en début de location. (Montant initial du véhicule – montant des loyers payés)

Si la LOA bénéficie d’avantages certains, le crédit en possède également. Bien sûr, cette forme de financement révèle également des inconvénients.
L’emprunt effectué est ajusté en fonction du montant demandé, de la durée du remboursement ainsi que de la capacité financière de l’acheteur.
Le remboursement s’effectue par loyers mensuels fixes, vous savez exactement le montant que vous allez avoir à payer et quand, l’emprunt se rembourse sans surprise, ce qui vous permet de facilement organiser vos finances.
Un crédit auto peut être remboursé en totalité ou partiellement quand le propriétaire le souhaite.
Vous devenez propriétaire dès la validation de votre emprunt, les conditions de votre prêt peuvent être modifiées en accord avec votre conseiller.
En cas de casse ou de vol de votre véhicule, les mensualités sont dues, même si vous n’avez pas souscrit à une assurance auto.

Pour conclure, le choix d’un achat à crédit ou d’une location avec option d’achat dépend de votre profil. La LOA permet aux personnes ayant de faibles capacités de remboursement de posséder un véhicule sans avoir à passer par un crédit auto. C’est une solution intéressante pour des personnes qui souhaitent acquérir une voiture sans pour autant investir. Le principal inconvénient reste qu’à terme pour devenir propriétaire de votre bien vous aurez à débourser plus que si vous aviez contracté un crédit auto.
L’achat d’une voiture en crédit auto est plus avantageux lorsque vous avez un apport et que vous êtes sûr de pouvoir rembourser votre crédit tous les mois.

Pour en savoir plus sur la location de longue durée chez Lerat location, je vous invite à découvrir notre page sur la location longue durée – Leasing.

 

Toutefois, Bien que la location longue durée semble un des meilleurs modes de financements, des bouleversements pourraient cependant survenir notamment à cause des modifications à venir de la comptabilité de l’IFRS16, des fiscalités avec l’alignement des taxes du diesel et de l’essence ou encore de l’obligation de construire des plans de déplacements de l’entreprise.

 

Sources : Younited Credit   ; Les furets.com et Location Longue Durée