L a

l o c a t i o n

d e p u i s

1 9 5 4

Menu Fermer
Une question ? 02 31 75 22 15

Les enjeux de la mobilité de demain pour le secteur automobile

Publié le 21/11/2019

Les enjeux de la mobilité de demain pour le secteur automobile

Les usages se transforment, les modes de vie évoluent, le besoin des consommateurs change. C’est dans ce contexte changeant que les constructeurs automobiles doivent faire face à de nombreuses évolutions.

Le cabinet d’étude Deloitte et le constructeur Automobile BMW ont dévoilé en décembre 2017 les résultats d’une étude Global Automotive Consumer Study portant sur les choix opèrent les consommateurs en terme de mobilité.
L’étude fait la lumière sur les attentes des nouvelles générations en matière de mobilité. La génération « Y » est prête à investir plus d’argent dans des véhicules équipés de technologie. Spécialement si les équipements intégrés à bord portent sur la sécurité.
Cette étude pousse les constructeurs à adapter leur véhicule et à prendre en compte les enjeux de responsabilité du conducteur dans le cadre du développement des véhicules autonome.

La mobilité face aux changements de mode de vie

De plus en plus de personnes vivent en ville. L’hyper urbanisation implique un changement dans les modes de déplacements. La génération « Y » est plus sensible au fait de vivre dans des quartiers où les principaux commerces sont accessibles sur de courte distance.
Leur point de vue sur la propriété évolue également. Cette jeune génération est plus encline à participer à l’économie collaborative et ne possède donc pas de véhicule. Les technologies rendent cela possible. Les attentes évoluent face aux déploiements des nouveautés technologiques qui arrivent tous les jours. Les consommateurs attentent plus qu’un simple service après vente et de quelques technologies embarqué.
La société tout entière est en train de changer, la collaboration entre privé et public va devenir d’ici quelques années incontournables pour répondre aux attentes des consommateurs.

Le style de vie influence la prise de décision

Le coûts d’achat et les frais de maintenance d’un véhicule sont les principales raisons qui poussent la génération « Y » à ne pas être propriétaire d’un véhicule.
Les 3 facteurs suivants pourraient influencer cette décision : un véhicule moins cher, un carburant plus efficace et des options de paiement abordable.

L’étude montre également que le premier facteur qui pousse la génération « Y » à ne pas posséder de véhicule c’est le style de vie. En effet, 67% d’entre eux préfèrent vivre dans un quartier où tout est proche (où ils peuvent se déplacer à pied). 47% d’entre eux sont prêts à déménager plus proche de leur travail afin de réduire les trajets. 42% pourraient utiliser le covoiturage, ou des services similaires s’ils sont facilement disponibles et pratiques.

Évolution des modes de transport alternatifs

La génération « Y » est plus intéressée à utiliser les modes de transport alternatif en particulier s’ils sont surs et activés par les nouvelles technologies.
47% aiment utiliser leur smartphone comme GPS.
57% sont concernés par les questions de sécurité quand ils utilisent des services de l’économie partagés.
40% utilisent des services de location s’ils sont facilement accessibles.
39% aiment essayer une application en lien avec l’économie partagée s’il a été recommandé par un ami ou la famille.
39% voyagent en bus, train ou taxi parce qu’ils mettent à profit leur temps sur d’autres activités sur ces moments de voyage.

L’étude révèle que la moitié de la génération « Y » préférerait conduire un véhicule au moteur alternatif d’ici 5 ans. 59% affirment se voir conduire des engins alternatifs en 2019. 27% vers des véhicules hybrides électrique.
Ils seraient d’ailleurs, plus enclin à payer plus cher pour accéder à ce type de technologie. 37% d’entre eux sont prêts à dépenser 2 000$ ou plus.

Des véhicules de plus en plus équipés

L’enquête met en avant les bénéfices de la technologie à bord des véhicules. Elle nous indique que la génération « Y » croit qu’il y a des avantages significatifs à l’installation de nouvelles technologies à bord des véhicules. Les bénéficient seraient plus grand s’ils sont en lien avec la réduction du nombre d’accidents et une consommation plus économe du carburant.

Expérience utilisateur

L’étude conjointe entre le cabinet Deloitte et le constructeur BMW montre que les consommateurs peuvent passer jusqu’à 10h à rechercher la meilleure solution pour l’achat ou la location de leur véhicule. Ils considèrent jusqu’à 3 ou plus marques avant de prendre une décision.

Il en ressort également que les services proposés impactent les ventes. 9 consommateurs sur 10 veulent un processus d’achat extrêmement efficace.
Le coût et la qualité des services influencent plus de 2/3 des consommateurs. Ils attribuent une forte importance au fait de bénéficier d’un entretien régulier du véhicule, d’avoir confiance dans la capacité du concessionnaire à réparer le véhicule et sont prêts à payer un service livraison/reprise.

Il est clair à travers cette étude sur la mobilité de demain que la génération « Y » ne possède pas les mêmes attentes que la génération actuelle. Il est donc important pour les constructeurs automobiles mais aussi pour tout autres acteurs du monde automobile de prendre en compte ses évolutions.
Le grand défi reste de satisfaire 2 générations qui s’oppose.
Cette nouvelle période de transition annonce de nouveaux défis aux constructeurs.