L a

l o c a t i o n

d e p u i s

1 9 5 4

Menu Fermer
Une question ? 02 46 65 54 52

En 2023, les « usines intelligentes » pourraient engendrer un gain annuel de 160Mds $

Publié le 19/03/2019

En 2023, les « usines intelligentes » pourraient engendrer un gain annuel de 160Mds $

Le nouveau rapport réalisé par le Digital Transformation Institute « Automotive Smart Factories : How Auto Manufacturers can Benefit from the Digital Industrial Revolution »  et dévoilé par Capgemini révèle qu’un gain de productivité de 160 milliards de dollars par an à l’horizon 2023 peut être espérer par le secteur automobile grâce aux investissements réalisés dans des usines intelligentes.

Le secteur automobile est le plus ambitieux du secteur industriel. Selon l’adoption d’usines intégralement intelligentes, chacun des 10 principaux constructeurs automobiles mondiaux pourrait voir son CA augmenter de 4,6 milliard de dollars ou ses bénéfices d’exploitation croître au rythme de 50% par ans au cours des 5 années qui suivraient cette adoption.

Selon le rapport la hausse de la productivité moyenne des usines intelligentes dans le secteur automobile à partir de 2023 serait de 7%.

D’ici 2022, les constructeurs automobiles estiment que 24% des sites de production deviendront des usines 4,0.

Le secteur automobile en avance

Selon le rapport, c’est le secteur automobile qui compose la majeure partie des organisations dont l’investissement dans les usines intelligentes dépasse 250 millions de dollars. Cependant, 42% des constructeurs automobiles indiquent ne pas être prêt à exploiter le potentiel des usines intelligentes et appréhender les évolutions technologiques nécessaires.

Le rapport met en lumière que ceux qui constatent une forte progression sont les entreprises qui investissent 3 fois plus que les autres. Les investissements réalisés se font principalement dans des solutions d’analyses de données et d’intelligences artificielle alors que les entreprises qui rencontrent des difficultés à s’adapter se concentrent sur des équipements matériels.

Initiatives 4.0

De nombreux équipementiers ont réussi à mettre en place des initiatives 4,0. Moins d’un tiers des sous-traitants du secteur automobile déclare y être parvenu.

Selon le rapport l’adoption des usines intelligentes par les fournisseurs pourrait être davantage favorisé par les investissements des équipementiers. Par exemple en collaborant avec des start-up et des structures de formation sur les questions d’innovation ou par un soutien financier. Le processus de création d’usines intelligentes engagé en collaborations entre équipementiers et fournisseurs pourrait réduire les difficultés rencontrées dès la phase amont du processus.

Maturité digitale

Nick Gill, Chair of Automotive Council chez Capgemini explique que « la maturité digitale est la clé pour réaliser le plein potentiel des initiatives 4,0. » Le rapport démontre que les acteurs du secteur automobile ont compris l’importance de l’investissement dans des usines intelligentes ainsi que leurs avantages à long terme.

Grégoire Ferré, chief Digitzl Officer chez Faurecia est client de Capgemini déclare que suite à l’adoption des usines intelligentes dans leur secteur d’activité, l’entreprise à constaté des retombées positives sur la productivité de leurs équipes. L’utilisation d’usines intelligentes libère davantage de temps pour que les collaborateurs se consacrent à d’autres tâches.

vulputate, leo. Aenean ipsum Sed ut Praesent