L a

l o c a t i o n

d e p u i s

1 9 5 4

Menu Fermer
Une question ? 02 46 65 54 52
Espace pro

Zoom sur… la charge utile d’un camion

Publié le 24/07/2021

Donnée importante avant tout transport de marchandises ou de matériaux, la charge utile d’un camion doit être estimée. Cela afin d’éviter le dépassement du poids total autorisé en charge.

De plus, le conducteur peut, en cas de surcharge, être exposé à des risques et des sanctions lors d’un contrôle.

Comment calculer la charge utile d’un camion ?

Lors de la location d’un véhicule utilitaire, il est essentiel de connaître sa charge utile (ou CU).

C’est une donnée qui permet de calculer le poids total autorisé en charge (ou PTAC) en l’ajoutant avec le poids à vide (ou PV) du véhicule. Celui-ci n’est pas calculé selon les aménagements intérieurs, ni même les occupants.

Le PV d’un camion et son PTAC figurent sur sa carte grise. Au code F2 pour le poids total autorisé en charge, et au code G1 pour le poids à vide.

De notre côté, nous vous transmettons chacune de ces données lors de la location d’un camion.

Cela permet de connaître les caractéristiques du véhicule, ainsi que le poids des matériaux ou marchandises à transporter.

De plus, pour tous les véhicules utilitaires, il est obligatoire d’installer une plaque de tare. Celle-ci doit être disposée sur le côté droit du véhicule. Vous y retrouvez toutes les informations sur le PTAC. Cette disposition est prévue par l’article R317.11 du Code de la route. Il n’existe pas de solution pratique pour avoir la charge utile d’un véhicule utilitaire, car il n’existe pas de système automatique qui le précise. Cependant, il est possible de faire une estimation de la charge en soustrayant le PTAC avec le PV.

Pour les professionnels qui ont accès à des systèmes de pesage dans les coopératives, les sociétés de matériaux ou encore les centres de contrôle technique, il est possible de peser son véhicule afin de constater si le conducteur est dans la légalité ou non.

Concernant les professionnels travaillant dans le secteur du bâtiment, dans le transport ou bien les produits industriels, il est facile de connaître précisément le poids de la charge qui sera installée à l’intérieur de l’utilitaire (du sable, du gravier, des briques, des colis, des palettes…).

La règlementation et les risques liés à une charge utile excessive

Surcharger un camion en dépassant son PTAC, peut provoquer de multiples conséquences, ainsi que d’éventuelles sanctions si le conducteur est en infraction.

En effet, en plus de faire perdre de l’argent, ce dépassement va occasionner une perte plus importante de carburant.

Cet excès de poids provoque aussi un risque pour son conducteur ainsi que les usagers et les autres véhicules circulant sur la route. Notamment des renversements, des chutes de chargement ou encore des projections.

Un chargement trop important peut aussi entrainer une dégradation du véhicule, des éclatements de pneus, ou encore un allongement des distances de freinage. Sur une route sinueuse et en montée, le véhicule va avoir plus de difficultés à monter et sera moins maniable. Contrairement à un poids respecté.

La responsabilité du conducteur pourra être engagée en cas d’accident. De plus, l’assurance ne prendra pas en charge l’indemnité car la surcharge est considérée comme une infraction pour le Code de la route. Ces sanctions sont prévues par l’article R312.2 de ce même Code. Pour un dépassement de 500 kilogrammes du PTAC, l’amende est de 135 € (quatrième classe) ; elle est multipliée par le nombre de tranche supplémentaire de 500 kilogrammes.

Par exemple, si le chargement dépasse d’une tonne, alors la contravention sera multipliée par deux, ce qui fait 270 €.

Par ailleurs, si l’excès de poids est de 5% du PTAC, le véhicule pourra être immobilisé. Enfin, en cas de défaut de plaque de tare, la contravention de quatrième classe sera également appliquée.