L a

l o c a t i o n

d e p u i s

1 9 5 4

Menu Fermer
Une question ? 02 46 65 54 52
Espace pro

Les bons réflexes à adopter pour conduire avec une remorque

Publié le 19/05/2022

Rouler la première fois avec une remorque n’est évident pour personne. Toutefois, le temps d’adaptation est très rapide. Si vous prévoyez d’utiliser prochainement une remorque, voici les bons réflexes à adopter.

Ce que dit la loi à propose des remorques

Le permis B classique est suffisant pour conduire une remorque. Toutefois, le poids total autorisé en charge (PTAC) de la remorque ne doit pas dépasser 750 kg, sauf si le PTAC cumulé de la voiture et de la remarque ne dépasse pas 3,5 tonnes.

Dans le cas de figure où le PTAC cumulé de la remorque et du véhicule est compris entre 3,5 tonnes et 4,25 tonnes, la mention additionnelle 96 au permis B est indispensable. Elle s’obtient après une formation de 7 heures.

Pour un PTAC supérieur, un permis C est nécessaire.

Si vous avez besoin occasionnellement d’une remorque, la location reste la solution la plus économique.

Vérifier son attelage avant de partir

Le premier réflexe à adopter pour conduire avec une remorque est de vérifier l’attelage. Assurez-vous que tout est bien fixé et que la remorque est fermée. Attachez si besoin les objets présents dans la remorque. Pensez également à vérifier les pneus, les feux de brouillard.

Pour les longs trajets, nous vous recommandons de sangler tous les objets et de vérifier régulièrement l’état de l’attelage et le serrage des sangles.

Réussir ses marches arrière avec une remorque

Dans la conduite avec une remorque, le plus difficile réside dans les manœuvres nécessitant de reculer.

Lorsque vous reculez vers la gauche, la remorque va se replier vers le flanc droit de la voiture et inversement. Pour réussir plus facilement les manœuvres en marche arrière, l’astuce consiste à définir le volant comme l’avant de la remorque, et le bas du volant comme l’arrière.

L’arrière de la remorque se déplace dans la même direction (gauche ou droite) que le volant tourner du bas vers le haut. Et l’avant de la remorque suis la même direction que le volant tourner du haut vers le bas.

Pour reculer avec une remorque, procédez par petits mouvements. En cas de besoin, corrigez avec de petits mouvements de volant dans la direction opposée.

Vitesse et distance de sécurité

Forcément, rouler avec une remorque exige encore plus de prudence. Commencez par respecter les distances de sécurité. N’oubliez pas qu’en cas de freinage brusque, la remorque ajoute du poids au véhicule, ce qui augmente la distance de freinage à vitesse égale.

Veillez également à adapter votre vitesse. Tout dépend de la taille du véhicule et de la remorque et de leurs poids. Plus la remorque est imposante et plus il faut réduire sa vitesse. Ce constat est d’autant plus vrai dans les virages où la force centrifuge est multipliée par le poids et la taille de la remorque.

Conduite souple et anticipation

Évitez les mouvements trop brusques qui risquent de se répercuter sur la remorque. Au contraire, privilégiez la conduite la plus souple possible. Pour cela, il faut bien sûr adapter sa vitesse et respecter les distances, comme nous l’avons précisé ci-dessus, mais il faut également anticiper.

En effet, l’anticipation est l’une des clés d’une bonne conduite. Lors de la conduite avec une remorque, ce sens de l’anticipation est encore plus important. Virages, rétrécissements, échangeurs, dos d’âne, ronds-points, piétons et autres sont autant d’éléments qui exigent d’être vigilant.